Archéologie Biblique : La piscine de Bethesda

0
28

La piscine de Bethesda, un des sites où Jésus fit un miracle. Là où Jésus guérit le paralytique

Parmi les plus célèbres des miracles de Jésus racontés dans l’Evangile de Jean, se trouve celui où Jésus guérit le paralytique à la piscine de Bethesda (Jean 5:2-9). Cependant, ce n’est pas le seul miracle de guérison de Jésus qui eut lieu à une piscine de Jérusalem. En plus de la piscine de Bethesda, l’Evangile de Jean dit aussi que Jésus a guéri un aveugle à la piscine de Siloé. La piscine de Siloé a été découverte en 2005 et a été rapidement identifiée comme étant la piscine mentionnée dans l’Évangile de Jean. La piscine de Bethesda, d’autre part, a été découverte à la fin du 19ème siècle, mais il a fallu plus de 100 ans pour que les archéologues puissent identifier et interpréter le site avec précision. La piscine de Siloé a été identifiée comme étant un ‘mikveh’, (mot hébreu – bassin spécialement réservé au rite de purification juive). Est-il possible que la piscine de Bethesda fut également un mikveh, signifiant ainsi que les deux miracles de Jésus ont été réalisés dans des bassins utilisés pour les bains rituels juifs? C’est ce que l’auteur Urban C. Von Wahlde propose dans “The Puzzling Pool of Bethesda.”

Quand Jésus guérit le paralytique dans l’Evangile de Jean, la piscine de Bethesda est décrite comme ayant cinq portiques, une caractéristique déroutante suggérant une piscine à cinq côtés inhabituels. La plupart des chercheurs ont rejeté cette idée en la qualifiant comme une création littéraire-historique. Pourtant, lorsque ce site a été fouillé, il a révélé l’existence d’une piscine rectangulaire avec deux bassins séparés par un mur­ – donc un bassin à cinq côtés – et de chaque côté, il y avait un portique.

Dans ce texte qui nous raconte ce miracle de Jésus, nous apprenons aussi que beaucoup de personnes sollicitaient  les pouvoirs de guérison de cette piscine de Bethesda. La première personne à entrer dans la piscine quand l’eau était agitée (par un ange), serait guérie de sa maladie. Mais, le paralytique dit a Jésus qu’il ne peut entrer dans l’eau assez rapidement. Alors Jésus le guérit immédiatement, et il est capable de se lever et de marcher. Cette histoire du miracle de Jésus suggère qu’il y avait déjà une longue histoire de guérison qui était attachée à ce site. Les Romains ont construit des bassins de bains médicinaux sur le site même du bassin de Bethesda seulement un siècle ou deux plus tard, ce qui reflète que cette tradition avait continué. Quand les chrétiens contrôlaient Jérusalem pendant la période byzantine et des Croisades, ils avaient pour habitude de marquer les sites où Jésus avait accompli des miracles et d’autres événements importants de sa vie. Ils ont  alors ajouté une chapelle et des églises qui couvrent maintenant le complexe de la piscine de Bethesda.

Alors, pourquoi une piscine avec deux bassins ? Les preuves archéologiques montrent que le bassin sud avait de larges marches avec des débarquements, indiquant qu’il était en effet un mikveh. Le bassin nord fournissait un réservoir, ou otzer, qui servait à continuellement remplir et à ré-purifier le mikveh avec de l’eau douce coulant vers le sud à travers le barrage qui se trouvait entre eux. Les pèlerins de Jérusalem affluaient vers la piscine de Bethesda et la piscine de Siloé pour se purifier dans ces mikvaot (mikveh au pluriel) public et, parfois, ils recherchaient aussi la guérison.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici