Chrétiens qui meurent à côté de nous.

0
30

Et lorsqu’il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été égorgés pour la parole de Dieu et pour le témoignage qu’ils avaient rendu. Et elles criaient à haute voix, disant: Jusques à quand, o Souverain, saint et véritable, ne juges-tu pas et ne venges-tu pas notre sang sur ceux qui habitent sur la terre? Et il leur fut donné à chacun une longue robe blanche; et il leur fut dit qu’ils se reposassent encore un peu de temps, jusqu’à ce que, et leurs compagnons d’esclavage et leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux, fussent au complet. (Apocalypse 6:9-11)

Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui; si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui. (1 Corinthiens 6:26)

Je ne sais pas si vous suivez l’actualité qui touche le monde chrétien de notre planète, mais je serais triste que vous ne le fassiez pas. Je ne sais pas ce que vous pensez quand on vous parle du CORPS du CHRIST, mais je pense qu’il est temps que vous compreniez cela avant qu’il ne soit trop tard. Ne restez pas dans votre coin, ou dans votre zone de confort.

Il y a plein de gens qui meurent atrocement autour de nous, principalement dans le Moyen-Orient (Iraq – Syrie etc.), là où il y a une sorte de révolution ou de manifestation du mal à l’extrême. Des gens sont tués, exécutés par la troupe qui veut établir ses dominations. Nous avons entendu parler de l’ISIL ou même du Boko Aram, mais il y a encore d’autres qui tuent sans être inquiétés. Je voudrais attirer votre attention sur quelque chose de bien important.

Tous ces groupes ont une chose en commun, ils détestent les chrétiens. Les récentes tueries perpétrées par le Boko Aram (Nigéria) ou l’ISIL au Lybie ont une chose en commun aussi : les victimes sont des chrétiens, ceux qui confessent Jésus-Christ comme sauveur. Ils se disent tous être chrétiens et peu importe leurs dénominations, ils meurent tous ensemble, comme un seul corps. Récemment, 21 hommes chrétiens, issus de l’église copte d’Égypte ont été tués.

L’ennemi ne trouve aucune différence entre nous ! Ironiquement, ils voient que nous sommes tous un seul et même corps, une seule famille, la famille de ceux qui suivent le Christ. Pour eux, peu importe nos couleurs, notre pays, nos dénominations, ils voient que nous sommes tous chrétiens.

Quelle ironie, ou plutôt quelle tristesse, que cependant beaucoup d’entre nous ne voient pas que nous sommes tous issues du même corps, et que nous sommes tous une seule famille. Beaucoup sont encore aveugles et se disputent, se calomnient, se jettent des invectives et se discriminent encore sans réaliser qu’ils le font contre un ou des membres de leur propre corps. Est-ce que ce n’est pas triste que nous ne puissions pas reconnaître les nôtres ? Alors comment reconnaître ceux qui ne le sont pas ? Certains parlent d’unité, mais ils parlent d’unité uniquement avec ceux qui sont comme eux, ceux qui pensent comme eux, ceux qui agissent comme eux, ou même ceux qui sont de la même dénomination. Pour bien illustrer, c’est comme-ci les doigts de la main parlent d’unité du corps, mais ils invitent uniquement les doigts et les orteils. De quelle unité parlent-ils alors ? Où est le reste du corps ?

L’unité du corps du Christ, ce n’est pas une chose pour laquelle nous travaillons (afin de l’établir ou la créer), l’unité ce n’est pas une unification ou une fédération. Je pense qu’il est temps que nous comprenions tous ce qu’est l’unité dans le corps du Christ, ainsi, nous perdrons moins de temps et d’énergies vainement à vouloir créer ce que nous ne pouvons créer.  L’Unité selon la parole de Dieu, selon les mots même de Jésus, nous l’obtenons par notre relation avec Dieu en Jésus. C’est cette relation avec Jésus-Christ, que nous obtenons par notre foi, c’est la relation avec le corps de Christ, qui est justement tous les croyants qui croient en Jésus, fils de Dieu.  Nous sommes ainsi unis avec le Père, le Fils, le Saint-Esprit et tous ceux qui sont un en Christ ! Que nous soyons d’accord ou pas, c’est le cas et c’est la Vérité.

Juste comme nous ne pouvons pas expliquer ou voir la relation des trois, Père, Fils et Esprit ; nous ne pouvons pas expliquer cette unité que nous avons tous en Jésus. Nous ne pouvons pas la ‘voir’ au sens propre, mais nous pouvons seulement en voir le résultat.  NOUS SOMMES déjà unis ! Il faut arrêter de croire qu’il y a quelque chose qu’il faut faire, nous sommes unis dans le sang de Jésus, dans notre foi en lui et dans notre salut en Jésus. Nous sommes son corps à moins que vous ne soyez pas justement dans ce corps. Il y a un Seul Dieu, un Seul Seigneur, un Seul Sauveur, un Seul Royaume. Nous sommes tous dans le même Royaume avec le même Seigneur, le même Sauveur et même Dieu.

Tous ces gens, ces hommes et femmes qui meurent tous les jours à cause de leur foi, ce sont nos frères, nos sœurs, notre famille, ce sont des membres de notre corps, du corps du Christ. Vous DEVEZ vous sentir concerné.

Quand nous parlons du corps du Christ dans notre église locale, dans notre communauté, ce n’est pas suffisant. Il faut aller au-delà de notre localité.  Notre église locale ou notre communauté n’est qu’un organe du corps. Les membres de notre communauté ou de notre église ne sont que des cellules de cet organe. Le corps a besoin de TOUS ses organes et cellules pour fonctionner correctement. Et comprenons aussi bien que chaque organe et cellule a son rôle à jouer dans ce corps.

Nous ne pouvons pas continuer à nier cette réalité, nous ne pouvons pas parler de Christ et du corps du Christ en laissant derrière nous ou en méprisant les autres membres du corps. Paul nous avertit de ne pas prendre légèrement le repas de la communion, qui est un symbole du corps du Christ.

Quel est, alors, votre rôle dans ce corps ? Ouvrez vos yeux, et regardez autour de vous. Voyez que vous avez des frères et sœurs et comprenez que VOUS ETES UNIS. Le MEME ESPRIT vous habite !

Je sais que beaucoup me parleront des défauts, des erreurs de doctrines et encore de ces choses que nous ne partageons pas en les qualifiant de péché, etc., mais Jésus dit aux hommes qui voulaient lapider la femme adultère : Que celui qui n’a jamais commis de péché jette la première pierre.

Alors je dis : Allez-y ! Jetez votre pierre, vous qui êtes sans faute et sans tache, vous qui n’avez pas eu besoin que Jésus vous pardonne vos fautes et erreurs et qu’il vous donne une autre vie.

Ne pensez-vous pas que nous avons mieux à faire et à gagner en nous aimant comme des frères et sœurs en Christ, ce que nous sommes réellement ?

Cessons d’être des hypocrites, car Jésus revient bientôt, devenons de vrais croyants, des vraies personnes de foi, remplies de discernement et d’amour comme Jésus l’est. Aimons nos frères et sœurs, prions pour et avec eux en nous aidant mutuellement à grandir et à marcher vers notre but commun : Etre comme Jésus et annoncer son Évangile et son message à tous. Faisons cela avec la grande anticipation de son prochain retour. Car nous ne savons pas qui sont ceux qui seront dans la noce finale ! Préparons-nous tous à y être conviés.  Jésus dit dans Luc 11:23 ‘Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse.’ Que faites-vous donc avec le corps de notre Seigneur Jésus, lui qui a donné sa vie afin que ce corps soit possible et uni ?

Un jour Jésus reprit un pharisien qui était très concerné par l’apparence externe. Vous pouvez lire ce texte dans Luc 11:37-49. Jésus dit que le plus important c’est ce que nous avons à l’intérieur en faisant référence à notre cœur (pas celui qui bat).  Au verset 39, il dit justement : ‘Vous, pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et à l’intérieur vous êtes pleins de rapine et de méchanceté. Insensés! Celui qui a fait le dehors n’a-t-il pas fait aussi le dedans ?’

Sommes-nous devenus comme ces Pharisiens et ces experts religieux ? Qu’est-ce qui nous intéresse ? Notre apparence extérieure ou ce que nous avons vraiment dans le cœur ?

Ne soyez pas comme ces juifs qui attendaient que leur messie arrive, mais qui ne purent le reconnaître, car ils se fiaient à l’apparence externe ! Le Messie devait être comme David, un homme selon le cœur de Dieu, un grand homme, mais de l’intérieur, avec un grand cœur, le cœur de Dieu. Mais les Juifs ont échoué, ils ne purent le reconnaitre. Ne soyez pas des aveugles ; Ne cherchez pas une unité externe, visible, alors que nous SOMMES DEJA unis.

Je vous laisse méditer avec ce verset, tout en vous rappelant de vous soucier de ceux qui meurent en martyre à cause de notre foi, et en vous invitant à enlever vos écailles (ou priez pour que Dieu les enlève) et ainsi reconnaître vos semblables (intérieurs) qui sont là, autour de vous.

“Ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais encore pour ceux qui croiront en moi par leur parole, afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici