Quand, nous, chrétiens, parlons !

0
86

Matthieu 12:36: « Je vous le déclare : au jour du Jugement, les hommes auront à rendre compte de toute parole inutile qu’ils auront prononcée. »

Ephésiens 5:4: « Il n’est pas convenable non plus que vous prononciez des paroles grossières, stupides ou sales. Adressez plutôt des prières de reconnaissance à Dieu. »

Ephésiens 5:11: « N’ayez aucune part aux actions stériles que l’on pratique dans l’obscurité ; dénoncez-les plutôt. »

Tout le monde aime parler, certains beaucoup, d’autres pas trop. Certains parlent parce qu’ils ont beaucoup de choses à dire, d’autres parce qu’ils aiment juste parler. Le pouvoir de la langue est énorme ; la communication (parlée) est un outil très fort. C’est par ce moyen que nous communiquons nos pensées. C’est par son utilisation que des messages sont envoyés à tous. Si quelqu’un veut partager ses idées ou des pensées, il a juste besoin de parler, aussi simple que cela. Elle est si puissante que peu importe ce qui est dit, les gens peuvent entendre et croire.

Pour chaque orateur, il y a un auditeur, pour chaque mot prononcé, il y a quelqu’un pour l’entendre. Nous savons tous que la foi est un don de Dieu, mais que la foi vient de ce qu’on entend, et ce que nous entendons c’est l’Evangile. Tout le monde parle tous les jours, la plupart des gens parlent de quelque chose qu’ils ont entendu, directement ou indirectement (parfois ils parlent de choses qui leur ont été reportées). Dans notre société, les stations radio ont tellement de succès parce qu’ils ont compris que les gens aiment écouter et entendre. Les médias ont compris cela, et ils l’utilisent pour tout promouvoir. Beaucoup d’entreprises font usage de la radio pour que leurs messages soient relayés à la population, parce qu’ils savent que les gens écoutent et qu’ils croient en ce qu’ils entendent. C’est quelque chose de réelle que beaucoup ont compris.

Qu’est-ce que tout cela a à voir avec notre vie chrétienne ? Ça n’aurait pas d’importance si la Bible ne parlait pas de paroles. En tant que chrétiens, nous savons que la Bible est la Parole inspirée de Dieu. Quand nous lisons nos bibles, c’est comme si Dieu nous parle directement. Donc, nous savons que si quelque chose est dans la Bible, cela signifie que Dieu veut que nous considérions ce qu’il a à dire et que nous nous y conformions. Je suis tombé sur ces trois versets dans ma Bible et depuis que je les ai lus, j’en suis venu à réaliser que nos conversations sont importantes.

Dans Matthieu 12:36, Jésus dit qu’au jour du jugement, nous devrons tous rendre compte de toute parole vaine que nous avons prononcé, parce que nous serons justifiés par nos paroles ou nous serons condamnés par nos paroles. Ca ne peut pas être plus clair, je pense, les mots parlent d’eux-mêmes ; nous serons jugés pour tous les mots que nous disons, ils peuvent nous apporter la justification ou la condamnation. Il y a un mot important ici : négligeant. Négligeant signifie que nous faisons les choses sans se soucier ou penser au résultat qu’elles peuvent apporter. Quoi qu’on en dise, elles ont un effet sur les personnes qui entendent et écoutent. Elles peuvent être positives ou négatives, elles peuvent apporter de la joie ou de la tristesse, elles peuvent apporter l’édification ou la destruction.

Jésus demande que nous réfléchissions avant que nous parlions. Nous devons analyser l’effet que peuvent causer nos mots. Car si nous causons du tort, nous serons condamnés pour cela, mais si nous provoquons la joie, l’amour ou l’édification, nous serons justifiés par ces paroles mêmes. Les blagues et les histoires forment partie de ce que nous appelons la socialisation, nous aimons tous à rire, d’avoir un “bon moment” et se décontracter, et c’est normal. Cependant, nous avons encore besoin de nous assurer que nous nous conformons à Notre Seigneur, car il nous dit que la souillure, la folie et les plaisanteries crues ne devraient pas se trouver dans nos conversations. Cela indique que même dans notre communication, nous devons être saints.

Nous savons que nous aimons plaisanter, mais nous ne pouvons pas simplement plaisanter de rien, nous avons besoin de rire, mais nous ne pouvons pas rire de tout. Lorsque nous sommes dans notre groupe d’amis proches, nous plaisantons parfois des choses dont nous n’aurions normalement pas plaisanté avec d’autres personnes. Il n’est pas inhabituel de trouver quelques blagues liées au sexe, même si elles ne sont pas à caractère pornographique, la plupart du temps elles sont liées à des activités sexuelles ; nous plaisantons à propos de nos amis qui sont trop sexuellement actifs, ou ceux qui ne sont pas trop sexuellement actifs, etc. Je suis sûr que vous savez de quoi je parle ! Nous pensons que nous sommes en contrôle et que nous ne manquons pas de respect, après tout, nous sommes parmi nos amis et cela ne peut pas nuire. La réalité est que, parmi nos amis il y a quelqu’un de plus grand et c’est notre Dieu Tout-Puissant. Aurions-nous de telles conversations si nous étions en sa présence ? Je ne pense pas. Cependant, nous savons qu’il est avec nous partout et tout le temps. Parlerions-nous de ces choses à l’église ou au temple ? Je pense que non ! Cependant, nous SOMMES le temple de Dieu, donc nous ne pouvons pas nous comporter comme ça.

Nous devons comprendre que Dieu nous a appelés à vivre une vie sainte, il nous a appelés à être saints, c’est notre rôle de nous garder de tout ce qui peut nous corrompre, nous n’avons pas d’excuses parce que Jésus-Christ, par sa mort et sa résurrection, nous a donné la victoire sur tout ce qui est mal. Il est vrai que ces pourparlers et blagues font partie de nos vies quotidiennes, mais maintenant, nous vivons par l’Esprit, et nous devons exposer le fruit de l’esprit. C’est notre appel ; c’est ce que nous sommes en Christ. Je ne pense vraiment pas que Jésus plaisantait sur d’autres personnes, il ne plaisantait pas sur ceux qui sont minces ou ceux qui sont gras, et il ne plaisantait pas sur les autres différences physiques. Une plaisanterie que nous disons peut sembler anodine, mais causer du tort.

Nous sommes la lumière du monde, nous sommes le sel de la terre, et nous sommes les témoins de Jésus-Christ. Nous avons besoin de parler de l’Évangile, nous devons parler de l’espoir, l’amour, la compassion, la joie, la paix et le salut dans le Christ. Quelques mots d’encouragement, quelques mots de l’Évangile, ferraient sûrement plus de bien à la personne que de se moquer des choses stupides. Nous pouvons rire pour beaucoup de choses, nous pouvons plaisanter sur beaucoup de choses ; Toutefois, n’oubliez pas qu’on nous a dit que quoi que nous fassions, nous devions glorifier le Père au nom du Fils. Faisons-nous cela à chaque fois que nous ouvrons notre bouche ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici