Histoire de L’Eglise #2

0
74

Comme nous l’avons vu précédemment, juste après les apôtres, les traditions chrétiennes et les doctrines furent enseignées et transmises par ces illustres personnages que nous connaissons comme les ‘pères apostoliques’. Cette période est aussi connue comme la période apostolique, qui commença bien sûr avec l’arrivée sur la scène de Jean Baptise, suivi bien évidemment de Jésus et ses apôtres.

Cependant, il est bien de noter, que l’histoire de l’Église consiste de plusieurs périodes successives. Cette semaine, nous vous proposons de connaitre ces différentes périodes.

Première Période:

  • La vie du Christ (Jésus), et de L’Église Apostolique.
  • De l’incarnation (Jésus-Christ) à la mort de l’apôtre Jean. a.d. 1–100.

Deuxième Période:

  • Le Christianisme sous persécution dans l’Empire Romaine.
  • De la mort de l’apôtre Jean à Constantine, le premier empereur Chrétien. a.d. 100–311.

Troisième Période:

  • Le Christianisme en union avec l’empire Gréco-Romaine, et au milieu des conflits causés par la grande migration des peuples.
  • De Constantine au Pape Grégoire I a.d. 311–590.

Quatrieme Période:

  • Le Christianisme planté parmi les nations Teutoniques, Celtiques, et Slaves.
  • De Grégoire I à Hildebrand, ou Grégoire VII. a.d. 590–1049.

Cinquième Période:

  • L’Église sous la hiérarchie papale, et la théologie scolastique.
  • De Grégoire VII à Boniface VIII. a.d. 1049–1294.

Sixième Période:

  • La décroissance du catholicisme Médiéval, et les mouvements préparatoires de la Réforme.
  • De Boniface VIII à Luther. a.d. 1294–1517.

Septième Période:

  • La Réforme évangélique, et la réaction de L’Église catholique romaine.
  • De Luther au traité de Westphalie a.d. 1517–1648.

huitieme Période:

  • L’âge de la polémique de l’orthodoxie et du confessionnalisme exclusive, et aussi des mouvements réactionnaires et progressistes.
  • Du traité de Westphalie à la Révolution Française. a.d. 1648–1790.

Neuvième Période:

  • La propagation de l’infidélité, et la renaissance du christianisme en Europe et en Amérique, les efforts missionnaires autour de la planète.
  • De la Révolution Française à l’heure actuelle. a.d. 1790…

Le christianisme est donc passé par de nombreuses étapes, et il n’a encore à peine atteint la période de la pleine puissance en Jésus-Christ. Au cours de cette longue suite de siècles, le christianisme a survécu à la destruction de Jérusalem, la dissolution de l’Empire Romaine, les persécutions féroces des autres peuples et aussi des corruptions hérétiques émanant de l’intérieur du christianisme.  Il faut aussi prendre en compte l’invasion barbare, la confusion des âges sombres, la tyrannie de l’ère papal, du choc de l’infidélité, des ravages de la révolution, des attaques d’ennemis et des erreurs d’amis, de l’ascension et de la chute des royaumes fiers, des empires, et des républiques, de systèmes philosophiques, et de nombreuses organisations sociales.

Mais le christianisme tient bon. Malgré toutes ces épreuves, l’Eglise du Christ demeure plus forte que jamais. D’ailleurs rien ne pourra prévaloir contre elle, car elle est l’épouse du Fils de Dieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici