le Notre Père, Un autre regard #2

0
32

“Que ton nom soit sanctifié.”

Tout au long des siècles, aucun nom n’a subi autant d’abus que ceux appartenant à notre Père céleste et à son Fils, Jésus-Christ. Utilisés dans une épithète ou pour une malédiction, dans une conversation informelle ou formelle, dans des discussions théologiques ou laïques, leurs noms sont d’avantage traités avec mépris qu’avec respect ou exaltation.  Ce monde présent n’a aucun respect pour Dieu et encore moins pour son nom. Si vous êtes un habitué d’internet, vous pouvez lire et aussi voir des milliers de calomnies à l’encontre de Jésus et de Dieu. Jésus n’est plus respecté, mais bafoué par des milliers de personnes. Cependant, la Bible glorifie Dieu et Jésus-Christ. Les hommes n’ont aucune idée de la majesté de ce Dieu que nous connaissons. Le nom de Jésus-Christ est souillé, de même que celui de notre Dieu. Les hommes ne connaissent plus Dieu, et n’ont plus de désirs de le connaître.

Alors, que comprenons-nous quand nous disons ces mots? Qu’avons-nous en tête alors que nous disons ‘que ton nom soit sanctifié’ ?

Bien que nous puissions être irrités ou exprimer notre mécontentement lorsque nous entendons quelqu’un prendre le nom de Dieu en vain, nous ferions bien d’examiner l’attitude de notre propre cœur. L’indifférence et le manque de respect envers le nom de Dieu venant de ceux qui l’aiment peuvent aussi être un odieux péché.  Malheureusement, c’est un problème qui empoisonne le christianisme. Quand des chrétiens croyants ont une mauvaise idée de Dieu, leurs seuls buts deviennent alors de satisfaire leurs besoins dans le corps de Christ. Quand l’Église adopte une telle perspective ou attitude, ce qui est alors proposé à la communauté n’est rien de plus que des substituts spirituels. Ce qui est offert est centré sur la psychologie, l’estime de soi, le divertissement, et une myriade d’autres détournements ayant pour but de répondre aux besoins justement ressentis par la communauté.

Il est essentiel, cependant, que l’Église et chaque croyant comprenne qu’il existe afin de rendre gloire à Dieu. Quand vous reconnaissez cela personnellement et que vous glorifiez Dieu, les besoins de votre vie seront remplis : “la crainte de l’Eternel est le commencement de la sagesse » (Proverbes 9:10). Mais beaucoup de croyants ne vénèrent pas Dieu, même leurs actions prouvent leur irrévérence. Au lieu de trembler à la Parole de Dieu, ils tordent ses vérités ou les remplacent avec les philosophies de l’homme. Nous arrivons même à nous demander si ils sont vraiment des croyant. Dans le notre père, Jésus nous donne un exemple de prière, comme nous l’avons vu, ce n’est pas une prière, mais un modèle de prière ou Jésus nous donne les différentes composante d’une prière adressée a Dieu. Jésus demande que le nom de Dieu soit Sanctifiée.

C’est quoi exactement la sanctification ?

Dans le contexte de cette prière, la sanctification a la connotation de ‘sainteté’, une autre façon de dire ‘Que ton non soit rendu saint’. La première idée de cette prière était de reconnaître notre père, et justement la deuxième idée de cette même prière et de reconnaître la sainteté de ce Père céleste. Il n’est pas question de ce que nous avons besoin. Mais la première pétition de notre prière est que ce nom soit sanctifié, rendu saint, et déclaré saint. Ici Jésus nous démontre comment nous devons une révérence et un respect total a Dieu. C’est tout notre attitude et notre comportement, non seulement au moment de la prière ou du culte, mais de toute notre vie qui doit témoigner de cela. Est-ce-que je rends témoignage de la sainteté de mon dieu par mon comportement ? Est-ce-que je vis ma vie en ayant une révérence et un respect pour ce Dieu que je prie ?

Mais quel est le nom de Dieu ?

Dans les écritures, le nom d’une personne annonce son caractère. Le nom le plus commun de Dieu en Hébreux c’est ‘Yahvé’, et il apparaît pour la première fois dans Exode 3:14, ou Dieu dit ‘JE SUIS QUI JE SUIS’. Adonaï est aussi un nom souvent utiliser pour Dieu, ce nom Adonaï signifie ‘Seigneur Dieu’. L’utilisation de Adonaï à la place véritable nom de Dieu vient du fait que les juifs considéraient le nom de Dieu si sacré qu’ils décidèrent de ne pas prononcer ce nom en vain. Nous avons le nom Jéhovah qui est un mélange de Yahvé et Adonaï. En prenant tant de peine à honorer ce nom, malheureusement ils faillirent en actions comme nous démontre l’histoire du peuple juif.  Jésus nous enseigne ici que nous devons nous concentrer sur le nom de Dieu qui est beaucoup plus que des titres. Ce nom représente justement tout ce qu’il est : son caractère, son plan et sa volonté. Nous ne pouvons fonder notre amour et notre confiance en Dieu uniquement sur les noms ou les titres, mais sur la ou les réalités qui est associe à son nom. David dit ‘Ceux qui connaissent ton nom se confient en toi; pour Toi, Seigneur, tu n’as pas abandonné ceux qui te cherchent’ (Psaumes 9:10)

Chacun des nombreux noms et titres de Dieu utilisés dans l’Ancien Testament démontre d’autres facettes du caractère de Dieu et divers expressions de sa volonté. Il est appelé, par exemple, Elohim, ‘le Dieu Créateur’; El Elyon, ‘maître du ciel et de la terre’; Jéhovah-Jireh, ‘le Seigneur pourvoira’; Jéhovah-Nissi, ‘le Seigneur notre bannière’; Jéhovah-Rapha, ‘le Seigneur qui guérit’; Jéhovah-Shalom, ‘le Seigneur nous donne la paix’; Jéhovah-Raah, ‘le Seigneur notre berger’; Jéhovah-Tsidkenu, ‘le Seigneur notre justice’; Jéhovah Sabaoth, ‘le Seigneur des armées’; Jéhovah-Shama, ‘le Seigneur est présent et proche’; et l’Éternel-Maqodeshkim, qui signifie ‘le Seigneur te sanctifie.’ Tous ces noms parlent des attributs de Dieu. Ainsi, ils nous disent non seulement qui il est, mais aussi comment il est.

Dieu demande souvent à son peuple d’être Saint (voire 1 Pierre 1 :16). Mais nous savons que seul Dieu est saint ! Quand nous disons ‘Que ton nom soit sanctifie’ ce n’est pas vraiment une demande ou une prière, mais plutôt une déclaration de ce que nous savons déjà. Nous attribuions ainsi à Dieu ce qui est déjà connue. C’est comme si nous comprenons et acceptons cette vérité et nous nous soumettons alors à cela. Cette action commence dans notre cœur. Déjà c’est la disposition de notre cœur qui démontre que nous reconnaissons la sainteté de Dieu. L’apôtre Pierre le dit dans 1 Pierre 3 :15. Quand nous sanctifions Dieu dans notre cœur, nous le faisons aussi dans notre vie, car notre vie est guidée par les intentions de notre cœur.

  • Reconnaissez-vous que Dieu existe ? Ceci est déjà la première action que nous pouvons faire pour sanctifier le nom de Dieu. Admettre qu’il existe un créateur est le début de l’adoration de Dieu.
  • Etes-vous conscient de sa présence ? Il ne suffit pas de simplement dire que Dieu existe. Il faut être conscient que Dieu est aussi présent partout. Il est continuellement présent et nous devons comprendre qu’à chaque moment de notre vie, Dieu est bien là. Il n’est pas distant et désintéressé de notre sort. Est-ce que je peux dire qu’une personne existe et ensuite agir comme-ci cette personne n’existait pas ?
  • Etes-vous obéissant à sa Parole ? Quel plus bel exemple de démontrer notre adoration que d’obéir ? Reconnaitre la sainteté de Dieu, c’est aussi reconnaitre que tout ce qu’il dit et demande est juste. En obéissant à Dieu, nous disons simplement par cela que nous reconnaissons sa grandeur, sa majesté et son autorité.

Pour conclure, je dirais que ‘Que ton nom soit sanctifié’ prends seulement son importance si nous y croyons vraiment à ce que nous disons. Ne prenons pas ces paroles à la légère. Quand vous prononcez cette prière, réfléchissez et méditez a ce que vous dites, Jésus ne dis jamais des parole veines ou vide de sens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici